BRIGITTE VIRTUDES

Son rôle : FEMINISTE/LA VIRTUDE
Certainement le summum de ma vie artistique

BRIGITTE : EN TANT QU'ARTISTE

Avez-vous été élevé(e) dans un univers artistique ?

Depuis ma plus tendre enfance, la musique a toujours eu une importance capitale. Ma mère chantait et je suis montée sur scène pour chanter un fado à seulement 3 ans ! Ensuite,le théâtre est entré dans ma vie et j'ai joué ma première pièce à 14 ans…

Comment vous est venue cette vocation artistique ?

Je n'ai pas choisi ce métier, ce métier m'a choisie ! Je ne vois pas ce que j'aurais pu faire d'autre, pour moi c'était une évidence !

Avez-vous suivi une formation artistique ?

J’ai étudié au Conservatoire de Lyon, à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Rue Blanche et j’ai pris des cours de chant classique avec Schyler Hamilton et Philippe Téchené.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Mon inspiration vient de ma vie, de mes rencontres, de chacune de mes expériences, bonne ou mauvaise, mais toujours enrichissante.

Y a-t-il un artiste en particulier qui vous inspire ?

Je ne dirais pas un seul artiste, mais plusieurs…

Quelle expérience artistique vous a le plus marqué(e) dans votre carrière ?

Je dirais chanter avec l'Orchestre de Porto des airs d’opéra, chanter pour l'année Napoléon sous la coupole des Invalides des messes de Rossini avec chœurs et orchestre mais surtout chanter l'hymne des J.M.J 1998 en portugais et en espagnol devant 1 million de personnes au Champsde Mars !

Comment s’inscrivent les Mugler Follies dans votre parcours professionnel ?

Certainement le summum de ma vie artistique ! Montrer mes différentes facettes sera uneexpérience extraordinaire. Pouvoir montrer beaucoup de ce que je sais faire dans un seulspectacle sera un vrai challenge qui s'avère passionnant.

BRIGITTE : A TITRE PERSONNEL

D’où êtes-vous originaire ?

Sao Romao petit village dans la région l’Algarve dans le sud du Portugal.

Avez-vous un signe distinctif, quelque chose que les autres n’ont pas ?

Les yeux vairons : un œil noir et un œil vert.

Y a-t-il un lieu que vous appréciez plus que les autres ?

Mon village et le Palais de La Alhambra à Grenade…

Quel est le plus beau compliment qu’on puisse vous faire ?

Que l’on me dise que je suis intègre et humble.

Avez-vous une devise favorite ?

"Cultiver son jardin et ne jamais cesser d’apprendre chaque jour."